trésor

« Retour


Frédéric Mougenot, «  »
Frédéric Mougenot

fr Connue pour être la patronne de la nourriture et la nourrice du grain, Rénénoutet intervient par ailleurs dans les rituels divins et funéraires comme pourvoyeuse d’étoffes. Ce rôle a fréquemment été expliqué par son rôle supposé de déesse de la végétation veillant à la récolte du lin. Toutefois, une lecture objective des sources et leur analyse historique font apparaître l’absence de fondements de cette interprétation : le lien de Rénénoutet avec l’agriculture et les nourritures n’apparaît pas avant le Moyen voire le Nouvel Empire, et il n’a rien à voir avec le lin sous forme végétale. Par ailleurs, il relève davantage de la sphère des structures de stockage que du monde végétal et champêtre. En revanche, un retour aux premiers documents mentionnant l’implication de Rénénoutet dans le domaine des textiles, à l’Ancien Empire, fait apparaître son rôle de gardienne des produits de valeur (nourritures, tissus et minéraux précieux) et de leurs lieux de conservation.

uk Known as a food goddess and the nurse of the grain, Renenutet is otherwise involved in divine and funerary rituals as a provider of garments. This role has been explained by her alleged nature of goddess of vegetation, who supervises the harvest of flax. Nevertheless an objective reading of the sources and an analysis of their historical features reveal the weakness of this interpretation : the link between Renenutet, agriculture and food hardly occurs before the Middle or even New Kingdom, and has nothing to do with flax. And then it belongs to the realm of storage much more than to the vegetal and agricultural world. On the other hand, leaning back on the first documents pointing to Renenutet being involved in textile matters, in the Old Kingdom, reveals her role as a warden of valuables (food, precious fabrics and minerals) and their places of conservation.

Consulter Consulter cet article (12622) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (7028)


Johannes Auenmüller, «  »
Johannes Auenmüller

fr L’objet de cet article est la publication d’un moule inédit en céramique destiné à la fabrication d’une plaque de scellement rectangulaire datant du Nouvel Empire. Le moule est actuellement conservé au musée égyptien de l’Université de Bonn en Allemagne. Il appartient initialement à la collection de la ville de Grevenbroich. Après avoir étudié les données prosopographiques, cet article propose une identification de la personne mentionnée sur le moule, un certain directeur du trésor Netjeruimes, avec Netjeruimes Pirikhnawa. Ce dernier, dont la tombe se trouve à Saqqâra, est notamment connu grâce à sa présence dans la correspondance diplomatique égypto-hittite. Ce moule vient ainsi ajouter une attestation supplémentaire au dossier prosopographique de ce haut fonctionnaire ramesside. La conclusion de cet article contient une brève discussion technologique concernant l’usage de ce type de moule dans la fabrication des plaques de faïence rectangulaire.

uk The article aims at publishing a pottery mould for a rectangular New Kingdom sealing plaque. The mould is housed at the Egyptian Museum of Bonn University, Germany, as part of the municipal collection Grevenbroich. After a discussion of its prosopographical data, an identification of the overseer of the treasury Netjeruimes, who is named on the mould, with Netjeruimes Pirikhnawa is proposed. The latter is, inter alia, known as eminent royal messenger from his tomb at Saqqara and in the context of the Egyptian-Hittite diplomatic correspondence. The mould therefore constitutes another significant entry to the prosopographical dossier of this Ramesside high official discussed in the article. The contribution is concluded with a short technological discussion of the use of such moulds for producing rectangular faience plaques.

Consulter Consulter cet article (9772) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (5626)


ENiM 14 - 2021

10 article(s) - 7 juin 2021.



ENiM 1 à 14 (2008-2021) : 162 articles
1 073 137 téléchargements
1 878 884 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Frédéric Servajean
Les voiliers de Mérérouka
(ENiM 14, p. 229-248 — 7 juin 2021) Consulter

Frédéric Servajean
À propos de quelques termes nautiques égyptiens de l’Ancien Empire
(ENiM 14, p. 189-227 — 10 mai 2021) Consulter

Matthieu Bégon
nḏ = “roi de Ta Sety (Basse-Nubie)”
(ENiM 14, p. 183-188 — 22 avril 2021) Consulter

Jérôme Rizzo
À propos des représentations des statues de particuliers dans l’Ancien Empire. Du pseudo-profil à la figuration en aspective
(ENiM 14, p. 135-181 — 13 avril 2021) Consulter

Robert Steven Bianchi
Two silver skyphoi with Nilotic scenes revisited
(ENiM 14, p. 115-133 — 12 avril 2021) Consulter

Cecilia Benavente Vicente
Ptolemy III Euergetes in Leontopolis (Tell el-Moqdam)? The lost statue of the god Hermes-Triptolemus from the former Fouquet collection (Calouste Gulbenkian Museum Inv. No. 45)
(ENiM 14, p. 91-114 — 4 février 2021) Consulter

Louis Dautais
“C’est une multitude de navires-kftjw qu’il a faits pour moi...”. Sur l’égyptianité du bateau de type crétois
(ENiM 14, p. 75-89 — 28 janvier 2021) Consulter

Stéphane Polis, Luc Desert, Peter Dils, Jorke Grotenhuis, Vincent Razanajao, Tonio Sebastian Richter, Serge Rosmorduc, Simon D. Schweitzer, Daniel A. Werning, Jean Winand
The Thot Sign List (TSL). An open digital repertoire of hieroglyphic signs
(ENiM 14, p. 55-74 — 26 janvier 2021) Consulter

Charly De Maré
The ‘Abaton Decree’. Philological Study of Religious Texts from Philae
(ENiM 14, p. 21-54 — 25 janvier 2021) Consulter

Jonathan Maître
L’histoire d’Ḥm-jwnw et du vilain (petit) canard
(ENiM 14, p. 1-19 — 15 janvier 2021) Consulter



2158934 visites - 727 visite(s) aujourd’hui - 17 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III