ENiM 2 - 2009 (ISSN 2102-6629)

Sommaire

Pages
1-8

FrĂ©dĂ©ric Rouffet, « Le « Venin Ă©conduit » ou les dangers de son expulsion
(O. DeM 1046) »
Frédéric Rouffet

fr L’ostracon DeM 1046 présente une formule magique au texte surprenant. De fait, le médecin-magicien ne s’adresse pas seulement au venin mais également aux conduits du corps du patient ; ce qui témoigne d’une attention aux effets secondaires possibles du traitement appliqué au patient. Ce phénomène semble se retrouver dans d’autres textes, comme en témoignent notamment les deux parallèles des P. Turin 1993 et P. Chester-Beatty XI.

uk O. DeM 1046 presents two well known parallels: P. Turin 1993 and P. Chester-Beatty XI. From a synopsis presentation and the exhaustive study of this text, we can observe an interesting phenomenon: at the same time, the magician is asking the venom to go out of the patient’s body and the body’s vessels not to catch some disease due to the passage of venom. It looks like a representation of the concept of “side effects”.

Pages
9-23

FrĂ©dĂ©ric Servajean, « Le cycle du ba dans le Rituel de l’Embaumement P. Boulaq III, 8, 12-8, 16  »
Frédéric Servajean

fr L’analyse de quelques passages du Rituel de l’Embaumement (P. Boulaq III) permet de reconstituer le cycle du ba dans un contexte spécifique de momification et de comprendre la logique des traditions sur lesquelles il se fonde, résultant de l’observation minutieuse de la nature.

uk The analysis of some passages of the Embalming Ritual (P. Boulaq III) allows to reconstitute the cycle of the ba in a specific context of mummification and to understand the logic of the traditions on which it is based, resulting from the meticulous observation of the nature.

Pages
25-52

Bernard Mathieu, « Les couleurs dans les Textes des Pyramides :
approche des systèmes chromatiques »
Bernard Mathieu

fr Les notions de « couleurs » dans l’Égypte ancienne doivent être appréhendées non pas isolément mais selon une approche structurale, à l’intérieur de systèmes complémentaires ou antinomiques. L’analyse du vaste corpus des Textes des Pyramides permet ainsi de mettre en évidence la spécificité et les implications idéologiques du rouge (décher), qui s’oppose aux trois autres couleurs « fondamentales » que constituent le noir (kem), le blanc (hedj) et le vert (ouadj).

uk Concepts of “colors” in the Egyptian language cannot be studied separately; they have to be delt with inside structural systems, either complementary or antinomic. Through the analysis of the large corpus of the Pyramid Texts, this paper tries to highlight the specificity and the ideological background of the red colour (decher), as opposed to three other “fundamental” colors: black (kem), white (hedj) and green (ouadj).

Pages
53-58

Christophe Thiers, « Le ciel septentrional ghr.t et le ciel mĂ©ridional gb.t »
Christophe Thiers

fr Cette brève note lexicographique concerne le terme ghr.t, attesté par quelques exemples provenant des temples gréco-romains de la région thébaine et par le P. Carlsberg I, qui conduit à une traduction plus précise : « voûte céleste septentrionale ».

uk The subject of this short lexicographical note concerns the word ghr.t, attested in few examples from the graeco-roman temples of the Theban area and in the P. Carlsberg I, which leads to the most accurate translation “Northerly sky vault”.

Pages
59-65

Giuseppina Capriotti Vittozzi, « Domiziano, Funisulana Vettulla e la statua di Sethi I a Grottaferrata »
Giuseppina Capriotti Vittozzi

fr À l’Abbaye de Grottaferrata (Italie) sont visibles des fragments de reliefs égyptisants et la partie inférieure d’une statue de Séthi I. Celle-ci fut apportée à l’époque romaine et provient du temple de Rê à Héliopolis. La publication récente d’un catalogue des sculptures de l’Abbaye a été l’occasion de réfléchir sur le lieu d'origine et sur la signification de cette statue dans le milieu romain. L’existence d’une villa très importante dans les environs du château de Borghetto, où la statue a été trouvée, permet de proposer l'hypothèse qu’elle y était placée. Il est possible d’attribuer cette villa à L. Funisulanus Vettonianus, important personnage du temps de Domitien, qui était apparenté à Funisulana Vettulla, femme de C. Tettius Africanus, préfet d’Égypte sous Domitien.

uk Three fragments of Egyptianizing reliefs and the bottom part of a statue of Sethi I are preserved in the Abbey of Grottaferrata (Italy). A catalog has recently been published highlighting new data about how the statue from Heliopolis ended up in a Roman context. In the neighbourhood of Borghetto Castle, where the statue was found, there was an important villa, probably belonging to L. Funisulanus Vettonianus, a relative of Funisulana Vettulla, the wife of C. Tettius Africanus, Prefect of Egypt.

Pages
67-90

StĂ©phane Pasquali, « DonnĂ©es supplĂ©mentaires concernant les formes memphites d’Amon
au Nouvel Empire »
Stéphane Pasquali

fr Complément à l’inventaire des cultes d’Amon à Memphis datant du Nouvel Empire. Celui-ci comprend cinq formes supplémentaires, une liste des formes d’Amon «indéterminées» et un supplément aux formes d’Amon déjà connues. Cette note est suivie d'une liste des monuments d'origine memphite victimes de martelages à l’époque amarnienne.

uk Complement to the inventory of worships of Amun in Memphis during the New Kingdom. This includes five additional forms, a list of “undetermined” Amun and a supplement to the Amun who are already known. This note is follow by a list of the monuments of Memphis which are the victim of erasure during the Amarna period.

Pages
91-101

Ludovic Lefebvre, « Polybe, PtolĂ©mĂ©e IV et la tradition historiographique »
Ludovic Lefebvre

fr Les historiens antiques et à leur suite, un grand nombre d'historiens modernes, ont sévèrement critiqué le quatrième souverain de l'Égypte hellénistique, Ptolémée Philopator, et au delà de la figure historique, leur jugement s'est naturellement focalisé sur le bilan de son règne. Cet état de fait tient en grande partie à la tradition transmise par Polybe et reprise par ses successeurs. Cependant, une remise en question de cette vision trop négative est perceptible depuis une quarantaine d´années grâce à une relecture des sources et à une analyse nouvelle des faits (dont certains inconnus des historiens de la première moitié du XXe siècle). Cet article propose de faire un point sur cette question.

uk The ancient historians and at their turn, a large number of modern historians have severely criticized the forth sovereign of Hellenistic Egypt, Ptolemy IV Philopator and beyond the historic figure, they based their judgment on the facts of his reign. This situation is, in large part, the result of the tradition transmitted by Polybius and taken over by his successors. Nevertheless, this very negative perspective has been looked at differently during the last forty years due to reviewing the sources and reanalyzing the facts (some of which were unknown to the historians of the first half of the 20th century). This article aims to make a point in this matter.

Pages
103-108

Vincent Razanajao, « La demeure de Min maĂ®tre d’Imet. Un monument de Tell Farâoun rĂ©interprĂ©tĂ©  »
Vincent Razanajao

fr Un nouvel examen de blocs de granite découverts à Tell Farâoun/Nebesheh par Petrie permet de préciser l’attribution du petit temple de l’ancienne ville d’Imet. Leur identification à deux montants de porte confirme la première impression que pouvait laisser la configuration des lieux, à savoir que le petit temple d’Imet ne serait pas la demeure de la déesse principale, Ouadjet dame d’Imet, mais celle de Min. L’époque à laquelle remonte ce temple, parfaitement daté par un dépôt de fondation du roi Amasis (XXVIe dyn.), correspond à celle où le dieu Min d’Imet apparaît dans la documentation.

uk The reconsideration of granite fragments unearthed by Petrie at Tell Farʿun / Nebesheh allows us to clarify the attribution of the small temple of the ancient town of Imet. Their identification to two door-jambs confirms the first impression that could give the field, namely that the small temple is not the place of worship of Wadjet of Imet, the main deity, but the one of Min. The date of the construction of this temple, given by a foundation deposit of Amasis (26th dyn.), coincides with the date of the apparition of Min of Imet in the documentation.

Pages
109-128

JĂ©rĂ´me Gonzalez, « Le cercueil de Peniou. MusĂ©e national d’Histoire naturelle de Santiago du Chili (no
 inv. 11.160) »
JĂ©rĂ´me Gonzalez

fr L’analyse du cercueil de Pȝ-n(y)-jw (XXXe dyn. – dĂ©but de l’époque ptolĂ©maĂŻque ; MusĂ©e d’histoire naturelle de Santiago du Chili – MNHN 11.160) permet de mettre en lumière l’emploi d’une boiserie en trompe-l’œil originale et son rapport avec diffĂ©rents motifs religieux, notamment deux figures d’Anubis anthropomorphe adoptant la posture ksw.

uk The analysis of the Pȝ-n(y)-jw’s coffin (Dynasty 30 – Ptolemaic Period; Museo Nacional de Historia Natural, Santiago of Chile – MNHN 11.160) allows to throw a light on the use of an original woodwork in trompe l’oeil and his relationship with various religious motives, specially two anthropomorphic Anubis in the ksw posture.

Pages
129-154

Dimitri Meeks, « Une stèle de donation de la Deuxième PĂ©riode intermĂ©diaire  »
Dimitri Meeks

fr La stèle Madrid 1999/99/4 est republiée, accompagnée d’un commentaire philologique et historique. Il s’agit en fait d’une stèle de donation, la plus ancienne actuellement connue et datant d’un roi de la fin de la XIIIe dynastie nommé Séhéqa-en-Rê Séankhi-Ptah. Une bibliographie mise à jour de toutes les stèles de donation connues est donnée en appendice à l’article.

uk The stela Madrid 1999/99/4 is published anew with a philological and historical commentary. It appears to be the oldest donation stela known yet, dated to the first year of a king named Seheqa-en-Re Seankhi-Ptah, probably of the end of the XIIIth Dynasty. An updated bibliography of all known donation stelae is appended to the article.

Pages
155-163

Jean-Claude Grenier, « Une statuette d’Amon-AmmĂ´n »
Jean-Claude Grenier

fr Publication d’un petit bronze inédit (Égypte, époque ptolémaïque ?) montrant Ammôn coiffé de la couronne d’Amon et tenant un sceptre ouas. En appendice, la publication d’une tête en marbre d’Ammôn (Égypte, IIe s. ap. J.-.C.).

uk Publication of a small unpublished bronze (Egypt, Ptolemaic Period?) of Ammôn wearing Amon’s crown and holding the was-scepter. In Appendix, the publication of a marble head of Ammôn (Egypt, second century AD.).

ENiM 15 - 2022

10 article(s) - 18 avril 2024.



ENiM 1 à 17 (2008-2024) : 211 articles
2 599 148 téléchargements
4 285 751 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

François Pietri
L’arc de triomphe pharaonique du roi Fouad Ier au soldat de France
(ENiM 17, p. 161-170 — 18 avril 2024) Consulter

Emanuele Casella
Lion ou chat ? La représentation des félines dans les ex-voto à Bastet/Boubastis à l’époque ptolémaïque
(ENiM 17, p. 135-159 — 2 avril 2024) Consulter

Maëva Gervason
Les antiquités égyptiennes du palais-musée des archevêques de Narbonne (1) Introduction historique
(ENiM 17, p. 129-134 — 29 mars 2024) Consulter

Dániel Varga
The Saite Oracle Papyrus reconsidered. The oracle text and the localization of the cult of Montu-Re-Harakhty
(ENiM 17, p. 101-127 — 28 mars 2024) Consulter

Maxim Panov
The Synodal Decree of 196 BC in Copies by J.G. Wilkinson
(ENiM 17, p. 83-99 — 26 mars 2024) Consulter

TDENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Au-delĂ  du toponyme. Une approche territoriale. Égypte & MĂ©diterranĂ©e antiques sous la direction de JĂ©rĂ´me Gonzalez et StĂ©phane Pasquali Au-delĂ  du toponyme. Une approche territoriale. Égypte & MĂ©diterranĂ©e antiques, TDENiM 1, Montpellier, 2019 — (dĂ©cembre 2019) Consulter

CENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère Textes rĂ©unis et Ă©ditĂ©s par L. Rouvière Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère, CENiM 21, Montpellier, 2019 — (1 mars 2019) Consulter

PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901 Alexandra Nespoulous-Phalippou PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901, CENiM 12, Montpellier, 2015 — (29 janvier 2016) Consulter

Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis RĂ©unis par GaĂ«lle Tallet et Christiane Zivie-Coche Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis, CENiM 9, Montpellier, 2014 — (1 novembre 2014) Consulter

Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya Françoise Dunand, Bahgat Ahmed Ibrahim, Roger Lichtenberg Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya, CENiM 7, Montpellier, 2013 — (28 mars 2013) Consulter

Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech FrĂ©dĂ©ric Servajean Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech, CENiM 6, Montpellier, 2012 — (26 mai 2012) Consulter

Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie StĂ©phane Pasquali Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie, CENiM 4, Montpellier, 2011 — (7 mars 2011) Consulter

L'Osiris ANTINOOS Jean-Claude Grenier L'Osiris ANTINOOS, CENiM 1, Montpellier, 2008 — (26 dĂ©cembre 2008) Consulter





3157801 visites - 2425 visite(s) aujourd’hui - 14 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III