Grande Ourse

« Retour


Bernard Mathieu

« Les Enfants d’Horus, théologie et astronomie » (ENIM 1, , p. 7-14)

Une enquête menée sur les Enfants d'Horus (Hâpy, Douamoutef, Imséti et Qébehsénouf ) dans les Textes des Pyramides permet de mettre en relief leur véritable identité théologique, leurs fonctions essentielles, ainsi que les correspondants que les Égyptiens leur avaient attribués dans le ciel nocturne, au sein des constellations que nous nommons Orion et la Grande Ourse.


Gábor W. Nemes

« The mythological importance of the constellation Msḫtjw in mortuary representations until the end of the New Kingdom » (ENIM 13, , p. 1-61)

Étant une des rares constellations à pouvoir être identifiées avec une certitude raisonnable comme la (Grande) Casserole, une partie de la Grande Ourse, l’astérisme égyptien de Msḫtjw (la Cuisse du taureau) a reçu une attention particulière dans les études égyptologiques modernes. Sur certains couvercles de cercueil du Moyen Empire, il apparaît comme une patte antérieure du taureau, tandis que, depuis le Nouvel Empire, il est représenté soit comme un taureau, soit comme un taureau avec ou sans membres, surtout dans les tombeaux royaux et ceux des élites, faisant partie du diagramme qui présente les constellations du ciel du nord. Étant donné que les représentations de Msḫtjw apparaissent dans un environnement qui peut être étroitement associé à la sphère mortuaire, on peut poser la question de la relation qu’elles entretenaient avec les rituels et les textes funéraires et, plus généralement, avec la notion d’au-delà. Le but du présent article est de retrouver les traces des références mythologiques les plus importantes qui renvoient à la constellation en question et de tenter de souligner sa signification comme partie d’un ensemble ayant joué un rôle clé dans la résurrection du défunt osirianisé. Puisque toutes les sources prototypiques actuellement connues représentant Msḫtjw proviennent du Moyen et du Nouvel Empire, avec quelques variantes dérivées des périodes tardives, il a été jugé opportun de traiter principalement ces variantes au cours de cette étude. En conséquence, l’accent a été mis sur les sources textuelles de l’Ancien au Nouvel Empire, en tenant compte des allusions postérieures, qui complètent les sources les plus anciennes.


ENiM 13 - 2020

6 article(s) - 12 mai 2020.


Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Thierry Bardinet
La route d’Outénet au mont Laban. Une nouvelle étude de deux conjurations du papyrus médical Louvre E 32847
(ENiM 13, p. 151-209 — 12 mai 2020) Consulter

Mohamed Raafat Abbas
The Canaanite and Nubian Wars of Merenptah: Some Historical Notes
(ENiM 13, p. 133-149 — 11 mai 2020) Consulter

Réka Vadas
‘The Beautiful Place of Kyphi and Wine’. The Laboratory at Esna Temple
(ENiM 13, p. 93-132 — 29 avril 2020) Consulter

Henri Charles Loffet
Un bien mystérieux Pa-di-Ousir, né de la dame Setcha-iret-binet
(ENiM 13, p. 79-92 — 9 mars 2020) Consulter

Steven R.W. Gregory
Horus Joins the Barque of Cosmic Authority. Observations Regarding Aspects of Coffin Text Spell 148
(ENiM 13, p. 63-77 — 4 mars 2020) Consulter

Gábor W. Nemes
The mythological importance of the constellation Msḫtjw in mortuary representations until the end of the New Kingdom
(ENiM 13, p. 1-61 — 10 février 2020) Consulter

Maxim Panov
A Description of Egypt at the beginning of the 18th century by Grigorovich-Barsky
(ENiM 12, p. 299-305 — 3 décembre 2019) Consulter

Hugues Perdriaud
L’an 6 de Taharqa, l’année des “merveilles”. “Une chose pareille n’avait pas été vue depuis le temps des anciens […]” (Kawa V, l. 5)
(ENiM 12, p. 281-298 — 29 octobre 2019) Consulter

Françoise Lecocq
L’oiseau bénou-phénix et son tertre sur la tunique historiée de Saqqâra. Une interprétation nouvelle
(ENiM 12, p. 247-280 — 3 octobre 2019) Consulter

Franck Monnier
Les pyramides dans les problèmes mathématiques égyptiens
(ENiM 12, p. 233-246 — 30 août 2019) Consulter

Twitter follow us Google+ follow us

1882893 visites - 718 visite(s) aujourd'hui - 8 connecté(s)
© ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III