Iconography

« Retour


Franck Monnier, «  »
Franck Monnier

fr Cet article propose une compilation de toutes les représentations égyptiennes relatives à l’architecture défensive, de la période protohistorique à la Basse Époque. L’inventaire ainsi dressé permet en outre quelques remarques et réflexions sur certains éléments de cette iconographie, sur la manière d’interpréter les illustrations de forts, mais aussi sur les limites que nous imposent les codes artistiques égyptiens.

uk This article proposes a compilation of all the Egyptian representations concerning the defensive architecture, from the Protohistoric period to the Late Period. This inventory allows some remarks and reflections on some elements of this iconography, on interpretation of the illustrations of forts, but also on the limits imposed by the Egyptian artistic codes.

Consulter Consulter cet article (24354) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (13606)


Marie-Astrid Calmettes, «  »
Marie-Astrid Calmettes

fr Le dessus du couvercle du sarcophage d’Ourechnefer, conservé au Metropolitan Museum of Art de New York sous le numéro d'inventaire 14.7.1b, est le support d’une représentation cosmologique unique à ce jour. L’espace délimité par le corps de la déesse Nout arc-boutée à l’image de la voûte céleste, est occupé par un immense cercle qui constitue le centre de la représentation. Il est surmonté par une figure féminine ouvrant les bras alors qu’il est soutenu par une paire de bras levés prenant appui sur une paire de jambes. Ce cercle, constitué d'un centre et de deux anneaux concentriques, représente non seulement l’Égypte et ses régions limitrophes mais aussi un espace mystérieux en relation avec l’au-delà et la régénération. L’ensemble de la représentation est, selon nous, une interprétation de la première heure du Livre du jour, illustrant la déesse Nout mettant au monde le soleil et donc le cosmos. Cette création iconographique, aux multiples niveaux de lecture, témoigne d’une conception du monde élaborée dans laquelle cosmogonie et cosmologie se rejoignent.

uk The top of the lid of the Wereshnefer sarcophagus, preserved at the Metropolitan Museum of Art in New York under inventory number 14.7.1b, is the support of a single cosmological representation to this day. The space delimited by the body of the goddess Nut, as curved as the celestial vault itself, is occupied by a huge circle which constitutes the representation center. Above it, stands an arm opened female figure while it is supported by a pair of raised arms resting on a pair of legs. This circle, consisting of a center and two concentric rings, represents not only Egypt and its neighboring countries but also a mysterious space in relation to the beyond and regeneration. The whole representation is, in our opinion, an interpretation of the first hour of the Book of the Day, illustrating the goddess Nut bringing the sun into the world and therefore the cosmos itself. This iconographic creation, with multiple levels of reading, testifies to a conception of an elaborate world in which cosmogony and cosmology meet.

Consulter Consulter cet article (16353) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (10657)


AndrĂ©s Diego Espinel, «  »
Andrés Diego Espinel

fr Cet article étudie les têtes de massues avec ce que l’on décrit habituellement comme un « décor de losanges évoquant un végétal », découvertes dans le complexe mortuaire du roi Teti à Saqqara (début de la 6e dynastie). Compte tenu de divers éléments de preuve, un tel motif rappellerait plutôt la crinière d’un lion et/ou la touffe de sa queue au lieu de représenter un végétal.

uk This article studies some maceheads with a hard-tipped leaf scale motif discovered in the mortuary complex of king Teti at Saqqara (early 6th dynasty). Considering several pieces of evidence, such pattern would recall the lion’s mane and/or tuft of its tail instead of depicting some kind of vegetable, according to previous interpretations.

Consulter Consulter cet article (13435) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (6901)


Annie Perraud, «  »
Annie Perraud

fr Des momies datées de l’époque ptolémaïque, appartenant à la collection du musée des Confluences à Lyon, portant une parure de cartonnage, présentent la particularité d’un motif iconographique original sur les parois latérales des boîtes à pieds. Ce motif représente un animal fantastique composite transportant la momie d’Osiris dans le royaume des morts. Le défunt se tient en attitude d’adoration devant la créature divine chargée de le protéger dans son parcours dans l’au-delà. Cet article étudie les variantes de la scène funéraire à partir de neuf exemplaires conservés dans la collection et tente d’y apporter des éléments d’interprétation.

uk Mummies dating from the Ptolemaic period, belonging to the collection of the musée des Confluences in Lyon, wearing a cartonnage set, present the particularity of an original iconographic scene on the lateral faces of foot case. This scene represents a fantastic composite animal carrying Osiris’s mummy in the Deads’ kingdom. The deceased is in an attitude of adoration before the divin creature that gives him protection during his way in Netherworld. This paper studies the different versions of the funerary scene from nine copies kept in the collection and try to give some interpretation elements.

Consulter Consulter cet article (1830) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (611)


ENiM 15 - 2022

2 article(s) - 7 mars 2023.



ENiM 1 à 16 (2008-2023) : 190 articles
1 909 136 téléchargements
3 254 702 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Stefan Bojowald
Einige vorläufige Bemerkungen zum ägyptischen Lautwandel zwischen „ḥ“ und „n“
(ENiM 16, p. 43-46 — 7 mars 2023) Consulter

Annie Perraud
Motif iconographique des boîtes à pieds sur les parures de cartonnage de momies d’époque ptolémaïque. Collection du Musée des Confluences à Lyon
(ENiM 16, p. 1-41 — 6 fĂ©vrier 2023) Consulter

SĂ©bastien Biston-Moulin
À propos de la table en calcite de la Salle solaire de l’Akh-menou à Karnak
(ENiM 15, p. 355-365 — 20 dĂ©cembre 2022) Consulter

Frédéric Servajean
À propos de deux mots du lexique des bateliers égyptiens. Le verbe šbw ou šbwj, “ferler” (une voile), et l’hypothétique substantif ḥtp, “voile”
(ENiM 15, p. 335-353 — 8 dĂ©cembre 2022) Consulter

Anne-Sophie von Bomhard, Franck Goddio avec la collaboration de Didier Devauchelle
Thônis-Héracléion : Ostraca sous la mer
(ENiM 15, p. 321-334 — 28 novembre 2022) Consulter

CENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère Textes rĂ©unis et Ă©ditĂ©s par L. Rouvière Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère, CENiM 21, Montpellier, 2019 — (1 mars 2019) Consulter

PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901 Alexandra Nespoulous-Phalippou PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901, CENiM 12, Montpellier, 2015 — (29 janvier 2016) Consulter

Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis RĂ©unis par GaĂ«lle Tallet et Christiane Zivie-Coche Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis, CENiM 9, Montpellier, 2014 — (1 novembre 2014) Consulter

Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya Françoise Dunand, Bahgat Ahmed Ibrahim, Roger Lichtenberg Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya, CENiM 7, Montpellier, 2013 — (28 mars 2013) Consulter

Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech FrĂ©dĂ©ric Servajean Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech, CENiM 6, Montpellier, 2012 — (26 mai 2012) Consulter

Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie StĂ©phane Pasquali Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie, CENiM 4, Montpellier, 2011 — (7 mars 2011) Consulter

L'Osiris ANTINOOS Jean-Claude Grenier L'Osiris ANTINOOS, CENiM 1, Montpellier, 2008 — (26 dĂ©cembre 2008) Consulter





2649540 visites - 3698 visite(s) aujourd’hui - 51 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III