Louvre E 33393.1-4

« Retour


Cecilia Benavente Vicente, «  »
Cecilia Benavente Vicente

fr En 1885, le médecin et collectionneur français Daniel Marie Fouquet acheta chez l’antiquaire Souliman Abd es-Samad un groupe d’objets provenant des ruines de Tell el-Moqdam, l’ancienne ville de Léontopolis. Cette découverte est connue sous le nom de « Trouvaille des lions ». Parmi ces objets il y avait également quatre bronzes hellénistiques : un sphinx, un oinochoé, une figure de pêcheur et une statue du dieu Hermès. Tous ces bronzes ont été publiés en 1911 par l’archéologue français Paul Perdrizet dans son livre Bronzes Grecs d’Égypte de la Collection Fouquet. Quelques années plus tard l’archéologue allemand Hans Peter Laubscher reprit l’étude de la statue d’Hermès et il l’interpréta comme étant un roi ptolémaïque en tant que dieu Hermès-Horus-Triptolemus. L’étude de Laubscher était fondée uniquement sur les photos prises pour la vente aux enchères de 1922 de la Collection Fouquet à Paris, car le lieu de conservation de la statue était inconnu. L’auteur a pu identifier la statue d’Hermès au Musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne sous le numéro 45. Grâce à cette identification il a été possible de la rediscuter et de revoir les affirmations de Perdrizet et Laubscher. Il a été également possible d’explorer pour la première fois toute la composition de la statue puisque les photos publiées ne montrent pas sa base. D’après l’étude iconographique qui tient en compte les interprétations de Perdrizet et Laubscher, la statue doit certainement être interprétée comme Ptolémée III Évergète représenté en tant que dieu Hermès-Triptolème. Elle montre Ptolémée III comme semeur divin, pourvoyeur et garant de l’abondance, de la prospérité et de la paix. La fonction de la statue permet de remettre en question le prétendu contexte archéologique de sa découverte grâce aussi aux résultats de la recherche sur la provenance de tous les objets issus des ruines de Tell el-Moqdam en 1885.

uk In 1885 the French doctor and collector Daniel Marie Fouquet bought from the antique dealer Souliman Abd es-Samad a group of objects found in the ruins of Tell el-Moqdam (Leontopolis). This find is known as “Trouvaille des lions”. Among the objects purchased by Dr. Fouquet there were four Hellenistic bronzes: a sphinx, an oinochoe, a figure of a fisherman and a statue of the god Hermes. All these bronzes were published by the French archaeologist Paul Perdrizet in his book Bronzes Grecs d’Égypte de la Collection Fouquet in 1911. The German archaeologist Hans Peter Laubscher took up the study of the statue of Hermes found in Leontopolis and interpreted it as a Ptolemaic king depicted as the god Hermes-Horus-Triptolemus. Laubscher’s study was based only on photos of the statue because it had been missing since 1922, when it was auctioned as part of the Fouquet collection in Paris. The author was able to localize the statue of Hermes in the Calouste Gulbenkian Museum in Lisbon under the number 45. By locating the statue, it is possible to re-discuss it and to review the previous claims of Perdrizet and Laubscher. It is also possible to explore the entire composition for the first time since the published photos of the statue do not show its base. After an iconographical study and considering the interpretations of Perdrizet and Laubscher, the statue can certainly be interpreted as Ptolemy III Euergetes depicted as the god Hermes-Triptolemus. The statue of the Calouste Gulbenkian Museum Inv. No. 45 shows Ptolemy III as divine sower, provider and guarantor of abundance, prosperity, and peace. The function of the statue as temple statue allows a re-discussion about the archaeological context by questioning the provenance of all the objects found in 1885 in the ruins of Tell el-Moqdam (Leontopolis).

Consulter Consulter cet article (20843) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (10656)


ENiM 15 - 2022

14 article(s) - 27 mai 2024.



ENiM 1 à 17 (2008-2024) : 215 articles
2 963 041 téléchargements
4 761 904 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Frédéric Servajean
Navigation égyptienne 4 Le mot , šnnw.w / šnn.w, « manoeuvres dormantes »
(ENiM 17, p. 215-219 — 27 mai 2024) Consulter

Frédéric Servajean
Navigation égyptienne 3. Les mots ḫt-ṯȝw, « mât » (doté de tous les éléments du gréement), ḫt « mât » (doté uniquement des manoeuvres dormantes), jbw, « drisse », et ṯȝw, « voile » (dotée de ses vergues et des manoeuvres courantes)
(ENiM 17, p. 201-213 — 22 mai 2024) Consulter

Frédéric Servajean
Navigation égyptienne 2. Les mots ḫft-ḥr, « étai », ḥȝ-ṯȝw, « pataras », et nfw, « hauban »
(ENiM 17, p. 183-200 — 16 mai 2024) Consulter

Frédéric Servajean
Navigation égyptienne 1. Les mots tȝw.t / tȝy.t, ṯȝw.t et ḥtȝw, « voile » (d’un bateau)
(ENiM 17, p. 171-181 — 13 mai 2024) Consulter

François Pietri
L’arc de triomphe pharaonique du roi Fouad Ier au soldat de France
(ENiM 17, p. 161-170 — 18 avril 2024) Consulter

TDENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Au-delĂ  du toponyme. Une approche territoriale. Égypte & MĂ©diterranĂ©e antiques sous la direction de JĂ©rĂ´me Gonzalez et StĂ©phane Pasquali Au-delĂ  du toponyme. Une approche territoriale. Égypte & MĂ©diterranĂ©e antiques, TDENiM 1, Montpellier, 2019 — (dĂ©cembre 2019) Consulter

CENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère Textes rĂ©unis et Ă©ditĂ©s par L. Rouvière Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère, CENiM 21, Montpellier, 2019 — (1 mars 2019) Consulter

PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901 Alexandra Nespoulous-Phalippou PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901, CENiM 12, Montpellier, 2015 — (29 janvier 2016) Consulter

Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis RĂ©unis par GaĂ«lle Tallet et Christiane Zivie-Coche Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis, CENiM 9, Montpellier, 2014 — (1 novembre 2014) Consulter

Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya Françoise Dunand, Bahgat Ahmed Ibrahim, Roger Lichtenberg Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya, CENiM 7, Montpellier, 2013 — (28 mars 2013) Consulter

Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech FrĂ©dĂ©ric Servajean Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech, CENiM 6, Montpellier, 2012 — (26 mai 2012) Consulter

Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie StĂ©phane Pasquali Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie, CENiM 4, Montpellier, 2011 — (7 mars 2011) Consulter

L'Osiris ANTINOOS Jean-Claude Grenier L'Osiris ANTINOOS, CENiM 1, Montpellier, 2008 — (26 dĂ©cembre 2008) Consulter





3236465 visites - 413 visite(s) aujourd’hui - 9 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III