Moyen Empire

« Retour


SĂ©bastien Biston-Moulin, «  »
SĂ©bastien Biston-Moulin

fr Cet article est consacré au remploi d’un jambage de porte en calcaire dur au nom de Sésostris Ier ayant servi de support pour graver la deuxième stèle de Kamosis découverte en 1954 à Karnak. Un réexamen de la stèle au Musée de Louqsor et une plaque de verre des archives du Cfeetk (CSA/USR 3172 du Cnrs) datée de 1956 qui montre la stèle dans un meilleur état de conservation ont permis de lever une partie des difficultés de lecture signalées et de proposer une nouvelle identification des divinités représentées sur le jambage. Le dieu Amon et une déesse (que les restes du nom invitent à identifier à Mout ou Nekhbet) allaitant Sésostris Ier sont représentés sur le premier registre et la déesse Bastet conférant la vie au roi est présente sur le deuxième registre. Un examen des différents éléments à même de préciser la localisation d’origine de ce jambage et les événements ayant conduit à son remploi par Kamosis viennent conclure cette étude.

uk This article focuses on a hard limestone door jamb in the name of Senusret I reused for the second stela of Kamose uncovered in 1954 at Karnak. A new examination of the stela in the Luxor Museum and a glass photographs in the archives of CFEETK (SCA/USR 3172 Cnrs) dating from 1956 which shows the stela in a better state of preservation have eliminated some of the reported difficulties and allows us to propose a new identification of the deities represented on the door jamb. The god Amun and a goddess (who can be identify to Mut or Nekhbet) suckling Senusret I are represented on the first register and the goddess Bastet giving life to the king on the second register. A review of the elements able to specify the original location of the door jamb and the sequence of events that led to its reuse by Kamose concludes this study.

Consulter Consulter cet article (12550) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (8215)


Wolfram Grajetzki, «  »
Wolfram Grajetzki

fr Publication de fragments de cercueil trouvés à Abydos et actuellement conservés au Fitzwilliam Museum de Cambridge (E.283.1900). Jusqu’à aujourd’hui, le cercueil était généralement daté de la fin du Moyen Empire mais des parallèles montrent qu’il s’agirait plutôt du début du Nouvel Empire. Les objets trouvés avec le sarcophage sont également publiés et datent du début du Nouvel Empire.

uk Full publication of coffin fragments found at Abydos and now in the Fitzwilliam Museum, Cambridge (E.283.1900). The coffin was hitherto mostly dated to the late Middle Kingdom, but parallels show that it is datable to the early New Kingdom. The objects found with the coffin are published too and also belong mostly to the early New Kingdom.

Consulter Consulter cet article (7551) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (5027)


Susana Mota, «  »
Susana Mota

fr La religion domestique dans l’Égypte ancienne a été le thème d’une recherche de doctorat réalisée entre 2010 et 2015, dont l’accent a été mis sur les sources matérielles existantes pour l’étude de cette question. Pour cela, une base de données qui rassemble les vestiges religieux identifiés dans les maisons entre le début de la période dynastique et la Basse Époque a été créée. Les sources rassemblées permettent de nouvelles analyses sur les pratiques religieuses domestiques dans l’Égypte ancienne. Une des idées qui se démarque est la possibilité de connaître ces pratiques non seulement au Nouvel Empire mais aussi au Moyen Empire. Ainsi, cet article présente les sources existantes pour l'étude de la religion domestique au Moyen Empire et systématise les informations issues de ces sources caractérisant ce qu’a été cette pratique au cours de cette période.

uk Household religion in ancient Egypt was the subject of a PhD research carried out from 2010 to 2015, of which the focus was the material sources existent for the study of this issue. For such, a database gathering the remains of religious nature identified in houses between the Early Dynastic Period and the Late Period was created. The collection of sources allows a new analysis about what were the religious practices in the house in Ancient Egypt. One of the ideas that is emphasized is the possibility of knowing these practices not only in the New Kingdom but also in the Middle Kingdom. Thus, this paper presents the existing sources for the study of household religion in the Middle Kingdom and systematizes the information resulting from these sources characterizing this religious practice during this period.

Consulter Consulter cet article (5423) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (3797)


FrĂ©dĂ©ric Servajean, «  »
Frédéric Servajean

fr Le verbe spj est habituellement traduit « attacher les parties d’un bateau en papyrus ou en bois ». Cependant, en raison du déterminatif très particulier qui accompagne ce mot, le signe N32 de la liste de Gardiner, qui figure une masse d’excréments ou d’argile, certains chercheurs on fait dériver le sens de ce mot d’un sens primitif signifiant « calfater ». Or, le calfatage est un technique apparaissant tardivement dans la construction des bateaux en bois. Ce signe figure en fait un mélange d’argile et de déjections de bovidés servant à colmater les parties faibles d’une coque en bois.

uk The verb spj is usually translated as « to tie the parts of a boat in papyrus or wood ». However, because of the very particular determinative that accompanies this word, the N32 sign of Gardiner’s list, which is a mass of excrement or clay, some researchers have derived the meaning of this word from a primitive signification meaning « caulk ». However, caulking is a technique that appears late in the construction of wooden boats. This sign is a mixture of clay and dung of cattle used to seal the weak parts of a wooden hull.

Consulter Consulter cet article (5201) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (3699)


ENiM 14 - 2021

1 article(s) - 15 janvier 2021.



ENiM 1 à 14 (2008-2021) : 153 articles
874 278 téléchargements
1 559 108 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Jonathan Maître
L’histoire d’Ḥm-jwnw et du vilain (petit) canard
(ENiM 14, p. 1-19 — 15 janvier 2021) Consulter

Adrien Louarn
“Agir en mâle, étant une femme”
(ENiM 13, p. 311-317 — 30 dĂ©cembre 2020) Consulter

Simon Delvaux
Étude comparative des relevés de J.G. Wilkinson et A. Ricci sur les sites de Semna et Koumma
(ENiM 13, p. 285-310 — 2 dĂ©cembre 2020) Consulter

Sidonie Privat
La voûte en briques crues dans le contexte funéraire nubien
(ENiM 13, p. 275-283 — 2 novembre 2020) Consulter

Andrés Diego Espinel
A lion in a lettuce? Some ideas on a group of late Old Kingdom maceheads
(ENiM 13, p. 263-273 — 27 octobre 2020) Consulter

Franck Monnier
Données nouvelles sur les appareils de maçonnerie des grandes pyramides
(ENiM 13, p. 237-261 — 27 juillet 2020) Consulter

Laura Parys
La conception du monde inversé dans le Dialogue d’un homme avec son ba
(ENiM 13, p. 217-235 — 8 juin 2020) Consulter

Matthieu BĂ©gon
Une probable représentation de la reine Meret-Neith en tant que régente du roi Den
(ENiM 13, p. 211-215 — 26 mai 2020) Consulter

Thierry Bardinet
La route d’Outénet au mont Laban. Une nouvelle étude de deux conjurations du papyrus médical Louvre E 32847
(ENiM 13, p. 151-209 — 12 mai 2020) Consulter

Mohamed Raafat Abbas
The Canaanite and Nubian Wars of Merenptah: Some Historical Notes
(ENiM 13, p. 133-149 — 11 mai 2020) Consulter



2059949 visites - 461 visite(s) aujourd’hui - 9 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III