Old Kingdom

« Retour


Bernard Mathieu, «  »
Bernard Mathieu

fr Une enquête menée sur les Enfants d'Horus (Hâpy, Douamoutef, Imséti et Qébehsénouf ) dans les Textes des Pyramides permet de mettre en relief leur véritable identité théologique, leurs fonctions essentielles, ainsi que les correspondants que les Égyptiens leur avaient attribués dans le ciel nocturne, au sein des constellations que nous nommons Orion et la Grande Ourse.

uk A synthetic study of the Sons of Horus (Hâpy, Duamutef, Imseti and Qebehsenuf) in the Pyramid Texts is proposed, showing their genuine theological nature, their main functions, and the celestial correspondants the Egyptian gave them in the night sky, inside the constellations we call Orion and Great Bear (Ursa Major).

Consulter Consulter cet article (32406) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (18897)


Bernard Mathieu, «  »
Bernard Mathieu

fr Les notions de « couleurs » dans l’Égypte ancienne doivent être appréhendées non pas isolément mais selon une approche structurale, à l’intérieur de systèmes complémentaires ou antinomiques. L’analyse du vaste corpus des Textes des Pyramides permet ainsi de mettre en évidence la spécificité et les implications idéologiques du rouge (décher), qui s’oppose aux trois autres couleurs « fondamentales » que constituent le noir (kem), le blanc (hedj) et le vert (ouadj).

uk Concepts of “colors” in the Egyptian language cannot be studied separately; they have to be delt with inside structural systems, either complementary or antinomic. Through the analysis of the large corpus of the Pyramid Texts, this paper tries to highlight the specificity and the ideological background of the red colour (decher), as opposed to three other “fundamental” colors: black (kem), white (hedj) and green (ouadj).

Consulter Consulter cet article (54088) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (19786)


Franck Monnier, «  »
Franck Monnier , Alexander Puchkov

fr Les particularités architecturales de la pyramide rhomboïdale de Snéfrou à Dahchour-Sud inspirent deux courants d’interprétation. Le premier consiste à y voir l’expression symbolique délibérée d’une dualité et, le second, des modifications en raison de problèmes structuraux survenus au cours du chantier. Cet article fait le point sur l’état de l’archéologie en y apportant des observations inédites et complémentaires. Certains détails jusqu’alors passés inaperçus, ainsi que la pathologie de l’édifice, amènent à confirmer que les bâtisseurs ont apporté plusieurs changements à leur projet, mais aussi à en saisir les raisons. Une révision complète de l’histoire du monument est ainsi proposée en guise de conclusion.

uk The architectural peculiarities of the Bent pyramid built by Snefru at South Dahshur are the subject of two currents of interpretation. The first one consists of seeing the symbolic and deliberate expression of a duality in the design, and the second one, modifications due to structural problems that occurred during the construction work. This article reviews the archaeological situation by bringing unpublished and additional observations into the discussion. Some details that have been unnoticed by commentators so far, as well as a structural pathology of the building, lead to confirmation that the builders changed their project several times, but also reveal the reasons for these changes. A complete revision of the history of the monument is then suggested as a conclusion.

Consulter Consulter cet article (19360) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (11069)


FrĂ©dĂ©ric Servajean, «  »
Frédéric Servajean

fr Le verbe spj est habituellement traduit « attacher les parties d’un bateau en papyrus ou en bois ». Cependant, en raison du déterminatif très particulier qui accompagne ce mot, le signe N32 de la liste de Gardiner, qui figure une masse d’excréments ou d’argile, certains chercheurs on fait dériver le sens de ce mot d’un sens primitif signifiant « calfater ». Or, le calfatage est un technique apparaissant tardivement dans la construction des bateaux en bois. Ce signe figure en fait un mélange d’argile et de déjections de bovidés servant à colmater les parties faibles d’une coque en bois.

uk The verb spj is usually translated as « to tie the parts of a boat in papyrus or wood ». However, because of the very particular determinative that accompanies this word, the N32 sign of Gardiner’s list, which is a mass of excrement or clay, some researchers have derived the meaning of this word from a primitive signification meaning « caulk ». However, caulking is a technique that appears late in the construction of wooden boats. This sign is a mixture of clay and dung of cattle used to seal the weak parts of a wooden hull.

Consulter Consulter cet article (12667) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (8364)


FrĂ©dĂ©ric Servajean, «  »
Frédéric Servajean

fr Le mot ʿqʿ, qui accompagne les figurations de bateaux dans les mastabas de l’Ancien Empire, est habituellement traduit par « attacher ensemble (les parties d’un bateau) ». Cette traduction correspond plutĂ´t au mot spj, ʿqʿ dĂ©signant simplement l’action de serrer les cordes attachant ensemble les bottes de papyrus de la coque d’un bateau.

uk The word ʿqʿ, which accompanies the figurations of boats in the mastabas of the Old Kingdom, is usually translated as « tie together (the parts of a boat) ». This translation corresponds rather to the word spj, ʿqʿ simply designating the action of tightening the ropes tying together the papyrus of the hull of a boat.

Consulter Consulter cet article (12328) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (8567)


Cássio de AraĂşjo Duarte, «  »
Cássio de Araújo Duarte

fr À l’exception d’une brève mention dans un catalogue d’exposition sur l’écriture à São Paulo (Brésil), la fausse-porte d’un dignitaire nommé Ptahchepsès Impy, actuellement sous la responsabilité de l’Université de São Paulo, n’a jamais fait l’objet d’une publication complète. En dépit d’un certain nombre de détériorations de surface, comme des fissures et des marques sciage, le monument est une pièce remarquable de l’architecture funéraire de l’Ancien Empire, qui porte encore des traces des pigments originaux de sa décoration. Sur la base d’une étude comparative des sources de l’Ancien et du Moyen Empire et de l’analyse du style de l’objet, nous proposons dans cet article une datation probable de la VIe dynastie et une origine possible de la nécropole de Saqqâra.

uk Very summarily published in an exhibition catalogue about the writing at SĂŁo Paulo (Brazil) in 2004, the false door of an ancient Egyptian dignitary called Ptahshepses Impy and currently under the responsability of the SĂŁo Paulo University was never properly studied. In spite of a number of injuries on its surface like cracks and sawn marks, the monument is a remarkable piece of the Old Kingdom funerary architecture that still brings traces of original pigments on its decoration. Based on a comparative study of sources dated from Old and Middle Kingdoms, and the analysis of the object's style, we propose in this paper to date the present monument in the 6th Dynasty and a possible origin from the Saqqara necropolis.

Consulter Consulter cet article (10220) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (7388)


Franck Monnier, «  »
Franck Monnier

fr Une campagne de relevés photogrammétriques effectuée en 2018 a permis de numériser les grandes pyramides construites durant les IIIe et IVe dynasties. Sans prétendre à l’exhaustivité, celle-ci s’était donné comme objectif de promouvoir cette technologie dans l’étude des grands monuments égyptiens. L’analyse des données a permis d’effectuer des observations et des mesures précises sur des parties extérieures jusque-là inaccessibles. Cet article rassemble les données les plus significatives recueillies sur les appareils de maçonnerie des pyramides de Snéfrou situées à Meïdoum et Dahchour, et de la pyramide de Khéphren à Giza.

uk A new photogrammetric survey was carried out in 2018 to digitize the visible surfaces of the great 3rd and 4th dynasty pyramids of Egypt. While certainly not exhaustive, the intention of the campaign was to demonstrate and promote this new 3D technology for the study of ancient Egyptian monuments. The data collected this way facilitated observation and the accurate measurement of previously inaccessible external parts of the architecture. This article brings together the most significant new data collected during the survey and presents new information and analysis regarding the stones of the Pyramids of Snefru at Meidum and Dahshur, and the pyramid of Khafre at Giza.

Consulter Consulter cet article (17288) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (7902)


AndrĂ©s Diego Espinel, «  »
Andrés Diego Espinel

fr Cet article étudie les têtes de massues avec ce que l’on décrit habituellement comme un « décor de losanges évoquant un végétal », découvertes dans le complexe mortuaire du roi Teti à Saqqara (début de la 6e dynastie). Compte tenu de divers éléments de preuve, un tel motif rappellerait plutôt la crinière d’un lion et/ou la touffe de sa queue au lieu de représenter un végétal.

uk This article studies some maceheads with a hard-tipped leaf scale motif discovered in the mortuary complex of king Teti at Saqqara (early 6th dynasty). Considering several pieces of evidence, such pattern would recall the lion’s mane and/or tuft of its tail instead of depicting some kind of vegetable, according to previous interpretations.

Consulter Consulter cet article (11420) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (5850)


Jonathan MaĂ®tre, «  »
Jonathan Maître

fr Partant de l’étude de la composition des menus de repas funéraires à l’Ancien Empire, l’article présente une réflexion sur la perception de la classe des Aves dans la catégorisation des créatures du Monde pharaonique. Un développement particulier est consacré l’Ouette d’Égypte en raison de l’intérêt que représente la résolution symbolique de cette figure animalière complexe, objet tantôt d’approbation et de rejet selon les contextes culturels. On s’interroge, pour finir, sur le sens de deux titres portés par des fonctionnaires au Moyen Empire.

uk Starting from studying of the composition of funeral meal menus in the Old Kingdom, the article presents a reflection on the perception of the Aves class in the categorization of creatures of the Pharaonic World. A particular development is the Egyptian Goose because of the interest represented by the symbolic resolution of this complex animal figure, which is sometimes approved and rejected according to cultural contexts. Finally, we consider the meaning of two titles of civil servants carried to the Middle Kingdom.

Consulter Consulter cet article (10097) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (5331)


JĂ©rĂ´me Rizzo, «  »
JĂ©rĂ´me Rizzo

fr Abordée de manière approfondie par M. Eaton-Krauss, la question de la représentation des statues sur les parois des mastabas de l’Ancien Empire est ici réexaminée à partir de certains présupposés théoriques. Ainsi, dans une première partie, la critique formulée par l’auteur au sujet de l’hypothèse d’H. Schäfer, associant le « profil » de la représentation de la statue à son état « dépourvu de vie » (leblos), est mise à l’étude. Par suite, nous sommes conduit à établir une grille de lecture permettant d’associer, d’une part, la représentation de la posture de la statue que nous qualifions de « pseudo-profil » à un état d’inanimation temporaire et, d’autre part, sa représentation en aspective à la manifestation de sa force vitale, transfiguration résultant de la mise en œuvre des rituels magiques. Finalement, pour tenter de mieux appréhender la variété des dispositifs visuels relatifs aux différentes séquences du cérémonial consacré à la statue, allant de son façonnage dans l’atelier à son installation dans la tombe, nous proposons d’introduire le principe de condensation narrative, soit le système conventionnel permettant de synthétiser plusieurs étapes de ce protocole.

uk The question of the representation of statues on the walls of Old Kingdom mastabas, which has been addressed in depth by M. Eaton-Krauss, is here re-examined on the basis of certain theoretical presuppositions. Thus, in the first part, the author's criticism of H. Schäfer’s hypothesis, associating the "profile" of the representation of the statue with its “lifeless” state (leblos), is examined. As a result, we are led to establish a reading grid that makes it possible to associate, on the one hand, the representation of the statue's posture, which we describe as a "pseudo-profile", with a state of temporary inanimation and, on the other hand, its representation in aspective with the manifestation of its vital force, a transfiguration resulting from the implementation of magical rituals Finally, in an attempt to better understand the variety of visual devices related to the different sequences of the ceremonial devoted to the statue, from its shaping in the workshop to its installation in the tomb, we propose to introduce the principle of narrative condensation, that is to say the conventional system allowing the synthesis of several stages of this protocol.

Consulter Consulter cet article (9912) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (4119)


ENiM 15 - 2022

15 article(s) - 26 juillet 2022.



ENiM 1 à 15 (2008-2022) : 183 articles
1 706 592 téléchargements
2 900 719 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Silvia Einaudi
À propos de quelques fragments de vignettes du Livre des Morts récemment découverts dans la tombe de Padiaménopé (TT 33)
(ENiM 15, p. 279-286 — 26 juillet 2022) Consulter

Kyle Weyburne
An Investigation into whether the Chambers of Dynasty 4 Pyramids contain Solar Transit Data in their Vertical Designs
(ENiM 15, p. 265-277 — 6 juillet 2022) Consulter

Bernard Mullers, Andrew Borgart, Olaf E. Kaper, Bert Bast, Egbert Kuipers
Building pyramids. Reconstructing the process of lifting stones
(ENiM 15, p. 245-264 — 24 juin 2022) Consulter

Henri Charles Loffet
À propos d’une cuve de sarcophage et de sa planche-plastron ayant appartenu au prêtre Khonsou-hat-netchérou-nébou et la stèle du musée du Louvre C 214/E 13481 (dite : Stèle de Bakhtan)
(ENiM 15, p. 217-243 — 23 juin 2022) Consulter

Seham Mohammed Hussein Ahmed
Another Perspective on the Set of Gilded Couches of Tutankhamun
(ENiM 15, p. 217-232 — 21 juin 2022) Consulter

CENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère Textes rĂ©unis et Ă©ditĂ©s par L. Rouvière Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère, CENiM 21, Montpellier, 2019 — (1 mars 2019) Consulter

PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901 Alexandra Nespoulous-Phalippou PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901, CENiM 12, Montpellier, 2015 — (29 janvier 2016) Consulter

Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis RĂ©unis par GaĂ«lle Tallet et Christiane Zivie-Coche Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis, CENiM 9, Montpellier, 2014 — (1 novembre 2014) Consulter

Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya Françoise Dunand, Bahgat Ahmed Ibrahim, Roger Lichtenberg Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya, CENiM 7, Montpellier, 2013 — (28 mars 2013) Consulter

Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech FrĂ©dĂ©ric Servajean Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech, CENiM 6, Montpellier, 2012 — (26 mai 2012) Consulter

Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie StĂ©phane Pasquali Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie, CENiM 4, Montpellier, 2011 — (7 mars 2011) Consulter

L'Osiris ANTINOOS Jean-Claude Grenier L'Osiris ANTINOOS, CENiM 1, Montpellier, 2008 — (26 dĂ©cembre 2008) Consulter





2467656 visites - 2930 visite(s) aujourd’hui - 82 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III