Roman Egypt

« Retour


Christophe Thiers, «  »
Christophe Thiers

fr Cette brève note lexicographique concerne le terme ghr.t, attesté par quelques exemples provenant des temples gréco-romains de la région thébaine et par le P. Carlsberg I, qui conduit à une traduction plus précise : « voûte céleste septentrionale ».

uk The subject of this short lexicographical note concerns the word ghr.t, attested in few examples from the graeco-roman temples of the Theban area and in the P. Carlsberg I, which leads to the most accurate translation “Northerly sky vault”.

Consulter Consulter cet article (17690) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (10059)


Giuseppina Capriotti Vittozzi, «  »
Giuseppina Capriotti Vittozzi

fr À l’Abbaye de Grottaferrata (Italie) sont visibles des fragments de reliefs égyptisants et la partie inférieure d’une statue de Séthi I. Celle-ci fut apportée à l’époque romaine et provient du temple de Rê à Héliopolis. La publication récente d’un catalogue des sculptures de l’Abbaye a été l’occasion de réfléchir sur le lieu d'origine et sur la signification de cette statue dans le milieu romain. L’existence d’une villa très importante dans les environs du château de Borghetto, où la statue a été trouvée, permet de proposer l'hypothèse qu’elle y était placée. Il est possible d’attribuer cette villa à L. Funisulanus Vettonianus, important personnage du temps de Domitien, qui était apparenté à Funisulana Vettulla, femme de C. Tettius Africanus, préfet d’Égypte sous Domitien.

uk Three fragments of Egyptianizing reliefs and the bottom part of a statue of Sethi I are preserved in the Abbey of Grottaferrata (Italy). A catalog has recently been published highlighting new data about how the statue from Heliopolis ended up in a Roman context. In the neighbourhood of Borghetto Castle, where the statue was found, there was an important villa, probably belonging to L. Funisulanus Vettonianus, a relative of Funisulana Vettulla, the wife of C. Tettius Africanus, Prefect of Egypt.

Consulter Consulter cet article (13645) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (9306)


DĂ©borah Moine-Bianchi, «  »
DĂ©borah Moine-Bianchi

fr Le temple d’Esna est un édifice décoré sous les périodes ptolémaïques et romaines. Sa particularité majeure est d’être inachevé : seule la salle hypostyle a été bâtie. Les concepteurs du temple ont donc adapté la répartition des images de façon à ce que sa symbolique fonctionne comme dans un édifice complet. Esna est également un témoignage du style gréco-romain avec ses colonnes puissantes, ses chapiteaux lotiformes, son architecture puissante… Il comprend des scènes récurrentes à cette époque et d’autres plus rares. L’une d’entre elle présente une des rares figurations d’impératrice romaine en Égypte : Julia Domna, épouse de Septime Sévère. L’analyse de cet édifice prouve que l’art égyptien d’époque romaine n’est pas gratuit mais pensé, précis et adapté.

uk The temple of Esna is a building decorated under Ptolemaic and Roman periods. Its major peculiarity is to be unfinished. Indeed, it includes only an hypostyle room. The designers of the temple thus adapted the distribution of the images so as to its symbolism works as in a complete building. Esna is also a testimony of the Graeco-Roman style with its powerful columns, its lotiform capitals, its strong architecture… It includes recurring scenes at that time and others rarer. The one of its presents one of the rare representations of a Roman empress in Egypt: Julia Domna, wife of Septimus Severus. The analysis of this building proves that the Egyptian art of Roman time is not free but thought, precise and adapted to the situation and politic.

Consulter Consulter cet article (5056) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (5104)


ENiM 14 - 2021

13 article(s) - 6 septembre 2021.



ENiM 1 à 14 (2008-2021) : 165 articles
1 181 747 téléchargements
2 053 380 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Ilinca Bartos
Tutankhamun’s Golden Armchair: Its Original Owner and Shape Reconsidered
(ENiM 14, p. 273-284 — 6 septembre 2021) Consulter

Kyle Andrew Weyburne
Determining the Dates of the Illumination of the Great Temple at Abu Simbel and their Relation to Khoiak
(ENiM 14, p. 261-272 — 6 aoĂ»t 2021) Consulter

Radwa El-kemaly
About the Judges of the Spell 125B of the Book of the Dead
(ENiM 14, p. 249-259 — 16 juillet 2021) Consulter

Frédéric Servajean
Les voiliers de Mérérouka
(ENiM 14, p. 229-248 — 7 juin 2021) Consulter

Frédéric Servajean
À propos de quelques termes nautiques égyptiens de l’Ancien Empire
(ENiM 14, p. 189-227 — 10 mai 2021) Consulter

Matthieu BĂ©gon
nḏ = “roi de Ta Sety (Basse-Nubie)”
(ENiM 14, p. 183-188 — 22 avril 2021) Consulter

JĂ©rĂ´me Rizzo
À propos des représentations des statues de particuliers dans l’Ancien Empire. Du pseudo-profil à la figuration en aspective
(ENiM 14, p. 135-181 — 13 avril 2021) Consulter

Robert Steven Bianchi
Two silver skyphoi with Nilotic scenes revisited
(ENiM 14, p. 115-133 — 12 avril 2021) Consulter

Cecilia Benavente Vicente
Ptolemy III Euergetes in Leontopolis (Tell el-Moqdam)? The lost statue of the god Hermes-Triptolemus from the former Fouquet collection (Calouste Gulbenkian Museum Inv. No. 45)
(ENiM 14, p. 91-114 — 4 fĂ©vrier 2021) Consulter

Louis Dautais
“C’est une multitude de navires-kftjw qu’il a faits pour moi...”. Sur l’égyptianité du bateau de type crétois
(ENiM 14, p. 75-89 — 28 janvier 2021) Consulter