ape

« Retour


« Comme un oiseau sur la branche... »

ENiM 10, 2017, p. 89-101.

Jonathan MaĂ®tre, «  »
Jonathan Maître

fr Perdus en plein désert, les bords du Nil sont un biotope prisé par de nombreuses espèces animales et végétales, amenées à coexister sur ce territoire restreint. Les plus opportunistes, à l’exemple des milans, devinrent rapidement des commensaux de l’Homme, aux yeux duquel ils représentent une figure familière du folklore animalier. Si fascinante soient-elles aux yeux des artistes de Pharaon, faune et flore sont pourtant perçues à travers le filtre de la cosmovision qui les dote d’une valeur symbolique plus ou moins forte et polysémique. Produit culturel, jusqu’où le dessin pharaonique pouvait-il être naturaliste ? Au-delà de l’identification d’un taxon précis, le renouveau des approches éthologiques de l’Histoire de l’art égyptien, permet de mieux saisir le fonctionnement du processus de sélection qui conduisent l’imagier à composer un contenu formel à l’attention de ses publics, attentifs à la réactualisation de ses mythes fondateurs.

uk Lost in the desert, the banks of the Nile are a biotope prized by many animal and vegetal species, brought to coexist in this restricted territory. The most opportunistic, like kites, soon became Humans’ commensals, for whom they are a familiar figure of their animal folklore. However they are fascinating into the eyes of Pharaoh’s artists, fauna and flora are perceived through the filter of cosmovision which gives them a symbolic value that is more or less strong and polysemic. As a cultural product, how far could pharaonic drawing be naturalistic? Beyond identifying a specific taxon, the renewal of ethological approaches to the History of Egyptian art, allows us to better understand the functioning of the selection process that leads the illustrator to compose a formal content to the attention of its audiences, attentive to the updating of its founding myths.

Consulter Consulter cet article (9929) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (6660)


ENiM 14 - 2021

13 article(s) - 6 septembre 2021.



ENiM 1 à 14 (2008-2021) : 165 articles
1 231 334 téléchargements
2 135 930 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Ilinca Bartos
Tutankhamun’s Golden Armchair: Its Original Owner and Shape Reconsidered
(ENiM 14, p. 273-284 — 6 septembre 2021) Consulter

Kyle Andrew Weyburne
Determining the Dates of the Illumination of the Great Temple at Abu Simbel and their Relation to Khoiak
(ENiM 14, p. 261-272 — 6 aoĂ»t 2021) Consulter

Radwa El-kemaly
About the Judges of the Spell 125B of the Book of the Dead
(ENiM 14, p. 249-259 — 16 juillet 2021) Consulter

Frédéric Servajean
Les voiliers de Mérérouka
(ENiM 14, p. 229-248 — 7 juin 2021) Consulter

Frédéric Servajean
À propos de quelques termes nautiques égyptiens de l’Ancien Empire
(ENiM 14, p. 189-227 — 10 mai 2021) Consulter

Matthieu BĂ©gon
nḏ = “roi de Ta Sety (Basse-Nubie)”
(ENiM 14, p. 183-188 — 22 avril 2021) Consulter

JĂ©rĂ´me Rizzo
À propos des représentations des statues de particuliers dans l’Ancien Empire. Du pseudo-profil à la figuration en aspective
(ENiM 14, p. 135-181 — 13 avril 2021) Consulter

Robert Steven Bianchi
Two silver skyphoi with Nilotic scenes revisited
(ENiM 14, p. 115-133 — 12 avril 2021) Consulter

Cecilia Benavente Vicente
Ptolemy III Euergetes in Leontopolis (Tell el-Moqdam)? The lost statue of the god Hermes-Triptolemus from the former Fouquet collection (Calouste Gulbenkian Museum Inv. No. 45)
(ENiM 14, p. 91-114 — 4 fĂ©vrier 2021) Consulter

Louis Dautais
“C’est une multitude de navires-kftjw qu’il a faits pour moi...”. Sur l’égyptianité du bateau de type crétois
(ENiM 14, p. 75-89 — 28 janvier 2021) Consulter



2229006 visites - 2703 visite(s) aujourd’hui - 29 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III