false door

« Retour


Laila Azzam, «  »
Laila Azzam

fr La fausse-porte d’Ipy, sujet de cet article, se trouve dans la tombe 481 de Béni Hassan, datée de la VIe dynastie. Son état de conservation est bon. Les reliefs ont été sculptés en creux, ils conservent encore des traces de pigments rouget et jaune.

uk The False door of Ipy which forms the subject of this paper comes from the rock-cut tomb number 481 at Beni Hassan that dates back to the second half of the Sixth Dynasty. The false door is in a fair state of preservation the scenes and texts are in sunk relief with traces of red and yellow pigments.

Consulter Consulter cet article (17284) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (10913)


Cássio de AraĂşjo Duarte, «  »
Cássio de Araújo Duarte

fr À l’exception d’une brève mention dans un catalogue d’exposition sur l’écriture à São Paulo (Brésil), la fausse-porte d’un dignitaire nommé Ptahchepsès Impy, actuellement sous la responsabilité de l’Université de São Paulo, n’a jamais fait l’objet d’une publication complète. En dépit d’un certain nombre de détériorations de surface, comme des fissures et des marques sciage, le monument est une pièce remarquable de l’architecture funéraire de l’Ancien Empire, qui porte encore des traces des pigments originaux de sa décoration. Sur la base d’une étude comparative des sources de l’Ancien et du Moyen Empire et de l’analyse du style de l’objet, nous proposons dans cet article une datation probable de la VIe dynastie et une origine possible de la nécropole de Saqqâra.

uk Very summarily published in an exhibition catalogue about the writing at SĂŁo Paulo (Brazil) in 2004, the false door of an ancient Egyptian dignitary called Ptahshepses Impy and currently under the responsability of the SĂŁo Paulo University was never properly studied. In spite of a number of injuries on its surface like cracks and sawn marks, the monument is a remarkable piece of the Old Kingdom funerary architecture that still brings traces of original pigments on its decoration. Based on a comparative study of sources dated from Old and Middle Kingdoms, and the analysis of the object's style, we propose in this paper to date the present monument in the 6th Dynasty and a possible origin from the Saqqara necropolis.

Consulter Consulter cet article (12663) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (8844)


ENiM 15 - 2022

5 article(s) - 3 avril 2023.



ENiM 1 à 16 (2008-2023) : 193 articles
1 981 413 téléchargements
3 405 726 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Amaury PĂ©tigny
Histoire d’un mot : l’adobe, de l’Égypte ancienne à Acrobat Reader
(ENiM 16, p. 69-74 — 3 avril 2023) Consulter

Maxim Panov
The Earliest Copy of the Philensis Decrees
(ENiM 16, p. 61-68 — 31 mars 2023) Consulter

KĂ©vin Birin
Analyse sociologique “par l’intermédiaire de” la préposition , m-ḏr.t
(ENiM 16, p. 47-60 — 27 mars 2023) Consulter

Stefan Bojowald
Einige vorläufige Bemerkungen zum ägyptischen Lautwandel zwischen „ḥ“ und „n“
(ENiM 16, p. 43-46 — 7 mars 2023) Consulter

Annie Perraud
Motif iconographique des boîtes à pieds sur les parures de cartonnage de momies d’époque ptolémaïque. Collection du Musée des Confluences à Lyon
(ENiM 16, p. 1-41 — 6 fĂ©vrier 2023) Consulter

CENiM - Mise en ligne des volumes Ă©puisĂ©s : Abonnez vous aux actualités

Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère Textes rĂ©unis et Ă©ditĂ©s par L. Rouvière Des Pyramides au Peyrou. L’Égypte ancienne Ă  Montpellier. Actes du colloque du 18 octobre 2018 SociĂ©tĂ© ArchĂ©ologique de Montpellier - Palais Jacques Coeur et des TrĂ©soriers de France sous la direction scientifique de Fr. Servajean et S.H. Aufrère, CENiM 21, Montpellier, 2019 — (1 mars 2019) Consulter

PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901 Alexandra Nespoulous-Phalippou PtolĂ©mĂ©e Épiphane, Aristonikos et les prĂŞtres d’Égypte. Le DĂ©cret de Memphis (182 a.C.). Édition commentĂ©e des stèles Caire RT 2/3/25/7 et JE 44901, CENiM 12, Montpellier, 2015 — (29 janvier 2016) Consulter

Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis RĂ©unis par GaĂ«lle Tallet et Christiane Zivie-Coche Le myrte & la rose. MĂ©langes offerts Ă  Françoise Dunand par ses Ă©lèves, collègues et amis, CENiM 9, Montpellier, 2014 — (1 novembre 2014) Consulter

Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya Françoise Dunand, Bahgat Ahmed Ibrahim, Roger Lichtenberg Le matĂ©riel archĂ©ologique et les restes humains de la nĂ©cropole de Dabashiya, CENiM 7, Montpellier, 2013 — (28 mars 2013) Consulter

Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech FrĂ©dĂ©ric Servajean Quatre Ă©tudes sur la bataille de Qadech, CENiM 6, Montpellier, 2012 — (26 mai 2012) Consulter

Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie StĂ©phane Pasquali Topographie cultuelle de Memphis 1 a- Corpus. Temples et principaux quartiers de la XVIIIe dynastie, CENiM 4, Montpellier, 2011 — (7 mars 2011) Consulter

L'Osiris ANTINOOS Jean-Claude Grenier L'Osiris ANTINOOS, CENiM 1, Montpellier, 2008 — (26 dĂ©cembre 2008) Consulter





2743253 visites - 4000 visite(s) aujourd’hui - 108 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III