mastabas

« Retour


FrĂ©dĂ©ric Servajean, «  »
Frédéric Servajean

fr Le verbe spj est habituellement traduit « attacher les parties d’un bateau en papyrus ou en bois ». Cependant, en raison du déterminatif très particulier qui accompagne ce mot, le signe N32 de la liste de Gardiner, qui figure une masse d’excréments ou d’argile, certains chercheurs on fait dériver le sens de ce mot d’un sens primitif signifiant « calfater ». Or, le calfatage est un technique apparaissant tardivement dans la construction des bateaux en bois. Ce signe figure en fait un mélange d’argile et de déjections de bovidés servant à colmater les parties faibles d’une coque en bois.

uk The verb spj is usually translated as « to tie the parts of a boat in papyrus or wood ». However, because of the very particular determinative that accompanies this word, the N32 sign of Gardiner’s list, which is a mass of excrement or clay, some researchers have derived the meaning of this word from a primitive signification meaning « caulk ». However, caulking is a technique that appears late in the construction of wooden boats. This sign is a mixture of clay and dung of cattle used to seal the weak parts of a wooden hull.

Consulter Consulter cet article (8605) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (5995)


JĂ©rĂ´me Rizzo, «  »
JĂ©rĂ´me Rizzo

fr Abordée de manière approfondie par M. Eaton-Krauss, la question de la représentation des statues sur les parois des mastabas de l’Ancien Empire est ici réexaminée à partir de certains présupposés théoriques. Ainsi, dans une première partie, la critique formulée par l’auteur au sujet de l’hypothèse d’H. Schäfer, associant le « profil » de la représentation de la statue à son état « dépourvu de vie » (leblos), est mise à l’étude. Par suite, nous sommes conduit à établir une grille de lecture permettant d’associer, d’une part, la représentation de la posture de la statue que nous qualifions de « pseudo-profil » à un état d’inanimation temporaire et, d’autre part, sa représentation en aspective à la manifestation de sa force vitale, transfiguration résultant de la mise en œuvre des rituels magiques. Finalement, pour tenter de mieux appréhender la variété des dispositifs visuels relatifs aux différentes séquences du cérémonial consacré à la statue, allant de son façonnage dans l’atelier à son installation dans la tombe, nous proposons d’introduire le principe de condensation narrative, soit le système conventionnel permettant de synthétiser plusieurs étapes de ce protocole.

uk The question of the representation of statues on the walls of Old Kingdom mastabas, which has been addressed in depth by M. Eaton-Krauss, is here re-examined on the basis of certain theoretical presuppositions. Thus, in the first part, the author's criticism of H. Schäfer’s hypothesis, associating the "profile" of the representation of the statue with its “lifeless” state (leblos), is examined. As a result, we are led to establish a reading grid that makes it possible to associate, on the one hand, the representation of the statue's posture, which we describe as a "pseudo-profile", with a state of temporary inanimation and, on the other hand, its representation in aspective with the manifestation of its vital force, a transfiguration resulting from the implementation of magical rituals Finally, in an attempt to better understand the variety of visual devices related to the different sequences of the ceremonial devoted to the statue, from its shaping in the workshop to its installation in the tomb, we propose to introduce the principle of narrative condensation, that is to say the conventional system allowing the synthesis of several stages of this protocol.

Consulter Consulter cet article (5788) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (1746)


ENiM 14 - 2021

13 article(s) - 6 septembre 2021.



ENiM 1 à 14 (2008-2021) : 165 articles
1 231 323 téléchargements
2 135 922 consulations.

Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Ilinca Bartos
Tutankhamun’s Golden Armchair: Its Original Owner and Shape Reconsidered
(ENiM 14, p. 273-284 — 6 septembre 2021) Consulter

Kyle Andrew Weyburne
Determining the Dates of the Illumination of the Great Temple at Abu Simbel and their Relation to Khoiak
(ENiM 14, p. 261-272 — 6 aoĂ»t 2021) Consulter

Radwa El-kemaly
About the Judges of the Spell 125B of the Book of the Dead
(ENiM 14, p. 249-259 — 16 juillet 2021) Consulter

Frédéric Servajean
Les voiliers de Mérérouka
(ENiM 14, p. 229-248 — 7 juin 2021) Consulter

Frédéric Servajean
À propos de quelques termes nautiques égyptiens de l’Ancien Empire
(ENiM 14, p. 189-227 — 10 mai 2021) Consulter

Matthieu BĂ©gon
nḏ = “roi de Ta Sety (Basse-Nubie)”
(ENiM 14, p. 183-188 — 22 avril 2021) Consulter

JĂ©rĂ´me Rizzo
À propos des représentations des statues de particuliers dans l’Ancien Empire. Du pseudo-profil à la figuration en aspective
(ENiM 14, p. 135-181 — 13 avril 2021) Consulter

Robert Steven Bianchi
Two silver skyphoi with Nilotic scenes revisited
(ENiM 14, p. 115-133 — 12 avril 2021) Consulter

Cecilia Benavente Vicente
Ptolemy III Euergetes in Leontopolis (Tell el-Moqdam)? The lost statue of the god Hermes-Triptolemus from the former Fouquet collection (Calouste Gulbenkian Museum Inv. No. 45)
(ENiM 14, p. 91-114 — 4 fĂ©vrier 2021) Consulter

Louis Dautais
“C’est une multitude de navires-kftjw qu’il a faits pour moi...”. Sur l’égyptianité du bateau de type crétois
(ENiM 14, p. 75-89 — 28 janvier 2021) Consulter



2229002 visites - 2676 visite(s) aujourd’hui - 38 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III