ENiM 11 - 2018 (ISSN 2102-6629)

Sommaire

Pages
1-6

Siro Trevisanato, « Une infection par hantavirus à Péluse et l’échec de l’invasion assyrienne de l’Égypte par Sennachérib »
Siro Trevisanato

Une épidémie liée à une infection par hantavirus portée par des mulots, qui envahirent un campement militaire assyrien, offre la meilleure explication pour l’échec assyrien de l’invasion de l’Égypte vers 700 av. J.-C. La mortalité élevée, associée aux hantavirus chez les humains dans un pays où ce pathogène n’est pas endémique et où, par conséquent, les symptômes de la maladie étaient inconnus, à quoi il faut ajouter la « sélectivité » des décès qui n’affectèrent que les Assyriens, contribuèrent à l’explication delon laquelle seule une intervention surnaturelle avait sauvé la Judée.

  • fr
  • uk

Pages
7-22

Simon Thuault, « De l’usage des classificateurs dans les textes funéraires. L’exemple des toponymes Jskn, Ndj.t et GHs.tj dans les Textes des Pyramides et les Textes des Sarcophages »
Simon Thuault

Avec l’accroissement des études traitant des classificateurs (ou déterminatifs) égyptiens, il convient désormais de s’intéresser aux mécaniques d’attribution de ces signes aux graphies de divers lexèmes. Dans cet article, nous nous intéressons à trois toponymes récurrents dans les corpus funéraires que sont les Textes des Pyramides et les Textes des Sarcophage : Jskn, Ndj.t et GHs.tj. Ces trois localités, notamment liées au mythe osirien et à la régénération du roi défunt, présentent des similitudes et des divergences graphémiques de grand intérêt quant aux classificateurs qui les accompagnent. Ainsi, en observant les contextes dans lesquels apparaissent ces toponymes et en comparant leurs graphies, nous proposerons différents processus ayant pu mener les scribes et lapicides à leur attribuer des classificateurs d’apparence parfois contradictoire (par exemple O49 et N25). Considérations grammatologiques, mythologiques et perceptuelles semblent alors se côtoyer et s’entremêler pour offrir à la classification toponymique égyptienne une remarquable diversité et un potentiel informatif rare.

  • fr
  • uk

Pages
23-32

Susana Mota, « Beyond the obvious: the Middle Kingdom sources and its contribution to the study of household religion in ancient Egypt »
Susana Mota

La religion domestique dans l’Égypte ancienne a été le thème d’une recherche de doctorat réalisée entre 2010 et 2015, dont l’accent a été mis sur les sources matérielles existantes pour l’étude de cette question. Pour cela, une base de données qui rassemble les vestiges religieux identifiés dans les maisons entre le début de la période dynastique et la Basse Époque a été créée. Les sources rassemblées permettent de nouvelles analyses sur les pratiques religieuses domestiques dans l’Égypte ancienne. Une des idées qui se démarque est la possibilité de connaître ces pratiques non seulement au Nouvel Empire mais aussi au Moyen Empire. Ainsi, cet article présente les sources existantes pour l'étude de la religion domestique au Moyen Empire et systématise les informations issues de ces sources caractérisant ce qu’a été cette pratique au cours de cette période.

  • fr
  • uk

Pages
33-40

Mohamed Raafat Abbas, « Historical Observations on the Military Role of Three Ramesside Viceroys of Kush »
Mohamed Raafat Abbas

Le Vice-roi de Koush (Fils royal de Koush) était un haut fonctionnaire de l’administration impériale égyptienne durant le Nouvel Empire. Les sources textuelles et archéologiques de la période ramesside indiquent que certains vice-rois ramessides ont joué un rôle militaire important durant les règnes de Séthy Ier, Ramsès II et Mérenptah, en maintenant l’autorité politique, économique et militaire de l’Empire ramesside dans ses territoires méridionaux. Ils participèrent aux grandes campagnes militaires ramessides contre la Nubie sous le commandement de leurs rois guerriers afin d’anéantir les révoltes nubiennes dans les régions d’Irem ou de Ouaouat. Ils menèrent également d’autres campagnes par eux-mêmes dans le même but ainsi qu’à des fins politiques ou économiques. Cet article examine et discute ce point afin de mettre en lumière un nouvel aspect de l’impérialisme égyptien en Nubie ramesside.

  • fr
  • uk

Pages
41-133

Luca Miatello, « Examining Texts and Decoration of Peftjauauiaset’s Coffins in Milan »
Luca Miatello

Cet article présente une étude des textes et de la décoration des cercueils de Peftjauauiaset au Musée Archéologique de Milan, datant de la XXVIe dynastie. Les séries de divinités peintes sur les trois côtés extérieurs du cercueil rectangulaire représentent les formes du dieu solaire dans le monde inférieur, au service du défunt avec leur protection, leurs provisions et leurs énergies vitales. La figure de Nout avec le corps tendu et les bras levés est représentée sur l’intérieur du couvercle du cercueil anthropoïde, entouré par les déesses du jour et de la nuit. Une version rare du rituel des heures, qui est comparé dans cet article à la version du Livre de la Nuit et du Livre du Jour inscrite dans la tombe de Ramsès VI, est particulièrement intéressante. La figure d’Amentet à l'intérieur de la valve inférieure est entourée d’un texte endommagé, contenant des références claires aux rituels d’Amon. Le programme décoratif et textuel des cercueils, avec les formes du dieu solaire, le rituel des heures destiné à la protection et à la régénération solaire du cadavre d’Osiris pendant le jour et la nuit, et le texte comparant le défunt à Amon, expriment des concepts théologiques attestés dans la décoration des monuments funéraires de la période koushite-saïte, et représentent un remarquable exemple d’innovation au sein de la tradition, dans une période de grands changements politiques.

  • fr
  • uk

Pages
135-170

Frédéric Servajean, « Les citernes de la mer Rouge et le voyage au pays de Pount »
Frédéric Servajean

Analyse du problème de la difficile gestion des stocks d’eau douce lors des expéditions en mer Rouge vers le pays de Pount.

  • fr
  • uk

Pages
171-182

Déborah Moine-Bianchi, « Analyse stylistique de quelques scènes du temple d’Esna »
Déborah Moine-Bianchi

Le temple d’Esna est un édifice décoré sous les périodes ptolémaïques et romaines. Sa particularité majeure est d’être inachevé : seule la salle hypostyle a été bâtie. Les concepteurs du temple ont donc adapté la répartition des images de façon à ce que sa symbolique fonctionne comme dans un édifice complet. Esna est également un témoignage du style gréco-romain avec ses colonnes puissantes, ses chapiteaux lotiformes, son architecture puissante… Il comprend des scènes récurrentes à cette époque et d’autres plus rares. L’une d’entre elle présente une des rares figurations d’impératrice romaine en Égypte : Julia Domna, épouse de Septime Sévère. L’analyse de cet édifice prouve que l’art égyptien d’époque romaine n’est pas gratuit mais pensé, précis et adapté.

  • fr
  • uk

ENiM 11 - 2018

7 article(s) - 19 juin 2018.


Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Déborah Moine-Bianchi
Analyse stylistique de quelques scènes du temple d’Esna
(ENiM 11, p. 171-182 — 19 juin 2018) Consulter

Frédéric Servajean
Les citernes de la mer Rouge et le voyage au pays de Pount
(ENiM 11, p. 135-170 — 24 mars 2018) Consulter

Luca Miatello
Examining Texts and Decoration of Peftjauauiaset’s Coffins in Milan
(ENiM 11, p. 41-133 — 5 mars 2018) Consulter

Mohamed Raafat Abbas
Historical Observations on the Military Role of Three Ramesside Viceroys of Kush
(ENiM 11, p. 33-40 — 22 février 2018) Consulter

Susana Mota
Beyond the obvious: the Middle Kingdom sources and its contribution to the study of household religion in ancient Egypt
(ENiM 11, p. 23-32 — 12 février 2018) Consulter

Simon Thuault
De l’usage des classificateurs dans les textes funéraires. L’exemple des toponymes Jskn, Ndj.t et GHs.tj dans les Textes des Pyramides et les Textes des Sarcophages
(ENiM 11, p. 7-22 — 24 janvier 2018) Consulter

Siro Trevisanato
Une infection par hantavirus à Péluse et l’échec de l’invasion assyrienne de l’Égypte par Sennachérib
(ENiM 11, p. 1-6 — 23 janvier 2018) Consulter

Julianna Kitti Paksi
A New Reading to Ramesses III’s Great Double Stela. The Placement of Fragment C
(ENiM 10, p. 117-129 — 4 septembre 2017) Consulter

Frédéric Servajean
Les radeaux de Pount
(ENiM 10, p. 103-115 — 10 juillet 2017) Consulter

Jonathan Maître
Comme un oiseau sur la branche...
(ENiM 10, p. 89-101 — 6 juillet 2017) Consulter

Twitter follow us Google+ follow us

1301483 visites - 59 visite(s) aujourd'hui - 2 connecté(s)
© ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III