http://thotsignlist.org). Il s’attache à expliquer le modèle de données sous-jacent et à décrire l’interface qui permet aux utilisateurs de naviguer dans la complexité des unités graphiques de l’écriture égyptienne et faire des recherches sur les signes hiéroglyphiques à partir d’informations tant fonctionnelles qu’iconiques.. - Consultation et téléchagement ENiM - Une Revue dgyptologie sur internet - Cnrs - Universit Paul Valry - Montpellier III - UMR 5140 Archologie des Socits Mditerranennes" />

Stéphane Polis, Luc Desert, Peter Dils, Jorke Grotenhuis, Vincent Razanajao, Tonio Sebastian Richter, Serge Rosmorduc, Simon D. Schweitzer, Daniel A. Werning, Jean Winand « The Thot Sign List (TSL). An open digital repertoire of hieroglyphic signs », ENiM 14, 2021, p. 55-74.

telecharger Télécharger cet article au format pdf (2377 téléchargements) - citer Comment citer cet article ? - retour Revenir au sommaire





telecharger Télécharger cet article au format pdf (2377 téléchargements) - citer Comment citer cet article ? - retour Revenir au sommaire

abonnement Soyez prévenu de la parution d’un nouvel article, Abonnez-vous ! - consulter 6416 consultations.

Mots clés

Écriture hiéroglyphique liste de signes outil numérique unicode fonctions caractéristiques iconiques

Keywords

Hieroglyphic script Sign list Digital tool Unicode Functions Iconic features


Les derniers articles parus :

Ilinca Bartos Luc Desert, Peter Dils, Jorke Grotenhuis, Vincent Razanajao, Tonio Sebastian Richter, Serge Rosmorduc, Simon D. Schweitzer, Daniel A. Werning, Jean Winand
Tutankhamun’s Golden Armchair: Its Original Owner and Shape Reconsidered
Il est généralement admis que le fauteuil doré léontocéphale de la tombe de Toutânkhamon a été fabriqué pour ce roi, au début de son règne. Cependant, certains auteurs, qui ont étudié la scène atonienne sur le dossier, pensent que le siège a appartenu à un précédent roi amarnien. Dans cette étude, nous proposons deux nouvelles analyses afin d’identifier le propriétaire originel : le contexte typologique et l’iconographie globale. Ces deux approches nous permettent également de reconsidérer la forme originelle du siège. Nous démontrons ainsi que le fauteuil léontocéphale de Toutânkhamon a appartenu à un précédent roi, probablement Akhenaton, et qu’il s’agissait d’une simple chaise léonine, typique de la période amarnienne.
(ENiM 14, p. 273-284 — 6 septembre 2021)
383 / 991


Les articles les plus téléchargés :



Les derniers volumes des CENiM :



Les derniers volumes des TDENiM :