Florence Saragoza, P. Georges-Zimmermann, « Doublement éternel. Quand les Egyptiens inhumaient leurs morts deux fois », ENiM 7, 2014, p. 61-78.

telecharger Télécharger cet article au format pdf (4089 téléchargements) - citer Comment citer cet article ? - retour Revenir au sommaire





telecharger Télécharger cet article au format pdf (4089 téléchargements) - citer Comment citer cet article ? - retour Revenir au sommaire

abonnement Soyez prévenu de la parution d'un nouvel article, Abonnez-vous ! - consulter 9817 consultations.


Les derniers articles parus :

Federico Contardi P. Georges-Zimmermann,
La collection d’ouchebtis du Museo Archeologico di Udine
Publication de cinq ouchebtis conservés au Museo Archeologico d’Udine. À l’exception d’un ouchebti du Nouvel Empire, les autres datent de l’Époque tardive. Les apports de cette étude concernent le domaine de l’onomastique, avec l’attestation de quelques noms rares. Néanmoins, la comparaison avec du matériel issu de fouilles permet également de replacer quelques-uns de ces ouchebtis dans leur contexte archéologique.
(ENIM 12, p. 75-85 — 4 juin 2019)
287 / 568


Les articles les plus téléchargés :



Les derniers volumes des CENiM :

1545159 visites - 456 visite(s) aujourd'hui - 10 connecté(s)
© ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III