Karine Madrigal, Jean-Claude Goyon, « L’obélisque de Louqsor et le sarcophage d’Ânkhnesneferibrê », ENiM 10, 2017, p. 51-88.

telecharger Télécharger cet article au format pdf (387 téléchargements) - citer Comment citer cet article ? - retour Revenir au sommaire





telecharger Télécharger cet article au format pdf (387 téléchargements) - citer Comment citer cet article ? - retour Revenir au sommaire

abonnement Soyez prévenu de la parution d'un nouvel article, Abonnez-vous ! - consulter 908 consultations.


Les derniers articles parus :

Frédéric Servajean Jean-Claude Goyon,
Les radeaux de Pount
Sur l’une des parois de la tombe thébaine 143, on peut voir la figuration de deux radeaux, en relation avec le retour d’une expédition du pays de Pount. Ces radeaux ont souvent été interprétés comme des embarcations pountites. Les traditions se rapportant à la mer Rouge font de celle-ci le lieu où furent inventées ces embracations et leur existence y est effectivement attestée jusqu’à très récemment, notamment dans le sud de cette mer. Si cette figuration est incontestablement le plus ancien témoignage de l’existence de ces radeaux, ces derniers n’ont pas en revanche atteint l’Égypte en naviguant mais chargés sur les navires égyptiens revenant de Pount.
(ENIM 10, p. 103-115 — 10 juillet 2017)
353 / 823


Les articles les plus téléchargés :



Les derniers volumes des CENiM :

1068576 visites - 585 visite(s) aujourd'hui - 3 connecté(s)
© ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III